Blog

Un peu d'inspiration à vous partager et quelques histoires plus personnelles....

Sophie Guerin monde

Le monde est malade mais il saura se guérir. Comme moi.

Aujourd'hui, le monde est malade, je me retrouve quelques mois en arrière comme une prédiction peut-être...

Me reviennent l'isolement, la peur, la négociation avec moi-même et les autres, la lutte, le doute, la sensation que quelque chose de brutal vient d’arriver, comme une fracture.
L’effondrement, l’oscillement du corps et de l’esprit, le choc.
Ne plus savoir si j’ai envie ou non, entre y croire et le désespoir, rester libre ou renoncer.
La maladie enlève cette proximité, ce discernement.

Quand le ciel nous tombe sur la tête

Le ciel vient de me tomber, de nous tomber sur la tête, j’ai été malade comme ce monde l’est de toute évidence. Le monde aurait-il un cancer ? Comme moi il y a quelques mois en arrière ? Vous êtes comme chacune de mes cellules saines ou altérées, nous sommes vivants dans cet organisme. Aujourd'hui je suis une autre, oui parfois j’ai douté et mais j’ai traversé...

Nous traversons toujours.

Derrière ce franchissement, il y a un autre monde.
Accepter que cette vie-là soit une navigation et que le navire prenne l’eau.
Nous sommes pris dans des turbulences, naviguons à vue sans repère, en errance.
Apprendre la patience et observer le monde m’a été utile dans la crise.
Puis un autre mouvement, une autre vague, un nouveau rythme s’impose à nous.
Nous allons expérimenter le changement, pour laisser naître un nouvel équilibre.

Prendre soin de ce nouvel espace pour appréhender la suite et ne pas se noyer.

Chaque expérience est une initiation, un retour vers soi, vers l’autre avec un peu plus de conscience.
Chaque décision que j’ai prise lors de mon chaos, était basée en mon centre en lâchant mon mental.
Non, nous ne sommes pas tout puissants. Le monde est malade mais il saura se guérir.
L’appartenance, la famille, la communauté, les amis ont été et restent ce jour une force.

Comments for this post are closed.